Témoignage de Maryline Côté lors du point de presse du 21 mars 2018